Harun Yahya

Les maladies sont une partie de notre test sur Terre


 


Quelles raisons se cachent derrière les maladies?


Les maladies nous rappellent à quel point nous sommes faibles en réalité. Notre corps parfaitement protégé peut être sévèrement détérioré par de minuscules bactéries ou virus invisibles à l’œil nu. En réalité, un peu de réflexion nous permettrait de comprendre combien il est surprenant que nos corps soient affectés à un tel point par une bactérie. Tel est le cas car Allah a créé notre corps avec un système de protection sans failles, surtout notre système immunitaire. Il peut facilement être qualifié d’armée forte combattant contre les ennemis de notre corps. Toutefois, malgré tout, ces systèmes de protection ne peuvent nous empêcher de tomber malade très fréquemment. Cette réalité est suffisante pour nous faire comprendre qu’Allah aurait pu nous créer d’une telle façon que nous ne tomberions jamais malade. Les virus et les bactéries ne nous affecteraient pas, ou ces minuscules ennemis spécialement préparés n’auraient pas existés. Toutefois, chacun, à tout moment, sans raison apparente, peut être amené à être face à un problème de santé. Par exemple, un virus pénétrant dans le corps à travers une petite entaille peut se propager très rapidement dans notre organisme. Peu importe l’avancement de notre technologie, le plus simple virus peut nous dominer  très facilement.

Il n’y a pas de scénarios impossibles. Cela peut arriver à tout le monde et n’importe quand; cette vérité devrait pousser chacun à méditer sur ce sujet. De même que toutes sortes de faiblesses, les maladies sont aussi spécialement créées par Allah pour nous. L’homme est enclin à être arrogant et prétentieux, ignorant ses faiblesses. Ces maladies aident l’homme à se rendre compte de ses faiblesses et de la vérité, de la nature indésirable de cette vie.

Les maladies sont des tests créés par Allah afin que les Musulmans puissent contempler éternellement durant leur vie au paradis, la bénédiction d’Allah, le cadeau de la santé qui leur est offert par Allah et Le remercier, se rendre compte de leurs faiblesses afin qu’ils puissent se soumettre à Allah de tout leur cœur. 

L’homme a tendance à considérer beaucoup de choses comme acquises. Toutefois, toutes ces choses que nous aimons tant dans ce monde ne sont simplement que des bénédictions créées par Allah le Tout-Puissant.

Par exemple, beaucoup de gens oublient que le simple fait de pouvoir se réveiller puis se lever et enfin marcher facilement sur ses pieds chaque matin est une très grande bénédiction, alors qu’un tout petit problème au pied pourrait causer de gros ennuis et empêcher nos activités quotidiennes. Quelqu’un souffrant de douleur au pied va beaucoup mieux apprécier les milliers de pas effectués sans douleurs durant la journée.  

Un Musulman sincère va considérer cela et beaucoup d’autres bienfaits paraissant anodins comme des opportunités afin de remercier et de se rapprocher d’Allah. Il se rappelle qu’Allah lui a accordé un grand bienfait en lui offrant une bonne santé. Il voit aussi une fois de plus que c’est Allah Qui donne la maladie et Il est le Seul à pouvoir le guérir, donc il se tourne vers Allah pour la guérison. A chaque moment de souffrance, il se rappelle Allah et garde son cœur tourné vers Allah en permanence.  

Qui m'a créé, et c'est Lui Qui me guide;

Et c'est Lui Qui me nourrit et me donne à boire;

Et quand je suis malade, c'est Lui Qui me guérit,

Et Qui me fera mourir, puis me redonnera la vie,

Et c'est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution.

Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien;

Fais que j'aie une mention honorable sur les langues de la postérité;

Et fais de moi l'un des héritiers du Jardin des délices," (Sourate Ash-Shu‘ara’, 78-85)

Les maladies nous font comprendre que l’attachement à ce monde est totalement vain. Ils nous montrent aussi que toute notre existence fait partie de notre test, de cette manière nous pouvons comprendre que nous ne sommes que les ‘’pauvres ‘’ serviteurs d’Allah et nous pouvons être facilement défaits ou tués par des germes. Allah nous a créés, et c’est Lui qui nous protège de tous ces dangers nous environnant. Peu importe que l’on pense le contraire ou que l’on tente de croire à notre puissance, si Allah le veut, on n’est même pas capable de penser de cette manière ni même de se protéger. Si Allah le veut, Il peut donner une maladie à quelqu’un ou affaiblir son corps afin qu’elle comprenne sa faiblesse.

Cette vie est un lieu d’examen créé par Allah. Chacun a la responsabilité de vivre d’une manière à plaire à Allah et est testé constamment dans ce but. Ceux qui suivent les commandements d’Allah en montrant un bon comportement vont mériter la vie éternelle du Paradis. Alors que ceux qui continuent dans leurs arrogances et préfèrent les quelques décades de cette vie en échange de la vie éternelle au paradis, ne vont malgré cela pas être à l’abri des faiblesses, des troubles et de toutes sortes de problèmes dans ce monde et dans l’au-delà.

M. Adnan Oktar explique que cette vie est un lieu d’examen

ADNAN OKTAR: Il n’y aura pas de fin aux maladies. Cette vie est une scène pour nous éprouver. Tous les jours des personnes tombent malades. Ou chacun devient malade ou ressent de la fatigue toutes les semaines voire tous les 10 jours. Il y a tellement de maladies différentes. Et Allah teste ses serviteurs avec ces souffrances. C’est logique qu’Allah qui créé la maladie créé en même temps le remède. La maladie est vraiment complexe et détaillée. Allah créée l’infection, par exemple une infection dans la poitrine qui nous fait tousser,  et nous dérange. Et quand nous observons la bactérie, le germe qui est la cause, nous apercevons un monde très complexe sous le microscope.  Ils sont équipés de fins détails, techniquement leurs élaborations est parfaite, des méthodes époustouflantes ont été employées, et ils présentent des qualités d’êtres conscients et sont intelligents. Pour pouvoir lutter contre eux, nous allons à la pharmacie. Pour le remède, Allah a créé de manière parfaite des boites de médicaments. Nous ouvrons la boite puis Allah place à l’intérieur d’une tasse propre un médicament.

Allah a inspiré des textes parfaits, les prescriptions écrites dessus lesquelles nous expliquent comment les utiliser. Nous observons la structure moléculaire du médicament et nous voyons qu’elle est parfaitement soignée, compliquée, et finement réglée.  Quand on prend le médicament avec de la nourriture ou de la boisson, la molécule dans le médicament pénètre la bactérie. Cette molécule connait le défaut de la bactérie. Il ne détruit que la bactérie. Allah créé de cette manière.  Allah les créé tous. Des fois Allah créée le remède, et des  fois non. Mais c’est un système sans failles qui fait partie de notre test. Des fois, les médicaments sont même beaucoup plus complexes que la maladie elle-même. Une fois je regardais dans une pharmacie. Il y a tellement de médicaments. Il y a tellement de médicaments différents. Allah les a tous créés, des dizaines de milliers de variétés différentes. Et des milliers de maladies différentes. Il y en a tellement, cela semble être sans fin. Et tellement de médicaments différents. Par exemple quand on a mal à la tête, Allah créé ce mal de tête avec un système très spécial. Il y a une médication, qui se dirige vers le système nerveux, qui affecte la structure moléculaire de temps à autre, qui change cette structure complètement et met fin au mal de tête, c’est la guérison. 

M. Adnan Oktar explique qu’Allah créé la faiblesse afin d’éprouver les êtres humains et c’est Allah qui créé les maladies, la médication, la guérison, les hôpitaux et tous les traitements.

ADNAN OKTAR: ...Nous avons besoin de faiblesse afin de pouvoir être testé. Par exemple, nous avons besoin d’avoir froid  quand il fait froid, tomber malade, attraper une grippe, un rhume ou un cancer, sinon il n’y aurait pas de test. Nous devons rencontrer des difficultés. Le corps doit rencontrer des difficultés. Le corps doit rencontrer des problèmes car le corps parfait ne peut exister qu’au Paradis. Si le corps était parfait ce serait comme au Paradis, n’est-ce pas ? La peau doit vieillir, les os doivent s’affaiblir, les yeux doivent perdre leur clarté, on doit avoir besoin d’appareils auditifs. Par exemple, il y a la conjonctivite, ils produisent des gouttes d’antiseptiques contre cette maladie. Allah créé cette goutte d’antiseptiques. Ils croient qu’Allah ne créée que l’œil et non les gouttes. Alors que c’est Allah qui créée et les gouttes et l’œil. Par exemple, il y un problème dans le cerveau, Allah créé l’équipement d’imagerie. Allah le rend visible sous les rayons X et c’est Allah qui retire les tissus défectueux par une opération. Aucun docteur ne peut rien retirer du cerveau avec une opération. C’est Allah qui les retire tous.

Personne ne peut tuer personne. C’est Allah qui tue tout le monde, les êtres humains sont juste la cause, le moyen utilisé par Allah. Ou bien Allah utilise les maladies en tant que cause pour ôter la vie. Ils ne peuvent pas voir cette vérité et donc se font de fausses idées. Par exemple, la surdité, Allah crée la surdité et c’est Allah qui crée l’appareil auditif. L’appareil auditif est très compliqué, il est fabriqué à partir d’une centaine d’éléments différents. Donc tout est interconnecté. Par exemple, quelqu’un est enrhumé, à la pharmacie, il y a plusieurs médicaments fabriqués afin de combattre le rhume. Tous sont empaquetés parfaitement. Allah crée aussi bien l’emballage.  Et Allah crée la bouteille à l’intérieur du paquet, tous les médicaments à l’intérieur, un à un. Ensuite Allah emploie les médicaments comme moyen de guérison. Et nous ne pouvons les voir à l’extérieur, ils sont complètement noirs. C’est Allah Qui leur donne la couleur et le goût dans notre cerveau. Allah fait en sorte que les cellules du corps les reconnaissent, Allah donne aux médicaments l’effet désiré. C’est Allah Qui crée la cellule frêle, elles sont spécialement crée d’une manière fragile par Allah. Mais elles ne seront pas comme cela au paradis.

Allah crée le métal de manière très solide, alors que l’être humain n’est pas si résistant mais les cafards sont plus résistants que ce dernier. Par exemple, les scorpions sont très résistants, ils sont en très bonne santé et ne tombe jamais malade, rien ne leur arrive, rien ne les affecte. Beaucoup d’êtres vivants ont les mêmes caractéristiques, ils sont très résistants. Allah révèle concernant l’être humain: “les humains ont été créés comme étant faible” et nous le sommes. Donc c’est Allah qui créé la faiblesse et tous ces systèmes nous permettant de combler ces lacunes. Par exemple, des personnes ont des problèmes respiratoires et Allah créé l’équipement pour l’oxygène. D’autres sont asthmatiques et il y a un spray pour y remédier. L’asthme et le spray sont créés par Allah, C’est Allah qui créé et l’asthme et le spray.  C’est Allah qui donne au spray le pouvoir de combattre l’asthme. Un autre exemple, quelqu’un tousse, Allah créé la toux, tout comme la médication qui stoppe la toux. Allah créé le mal de tête et puis créé une petite pilule afin de le combattre. C’est Allah qui créé la médication, la notice, tout est créé par Lui. Ils ont été créés en même temps que le mal de tête.

S’il n’y avait pas de maux de tête il n’y aurait pas de test. Il n’y aurait pas de test s’il n’y avait pas de rhume ou de grippe. Il n’y aurait pas de test s’il n’y avait pas de défis à relever. A titre d’exemple, quelqu’un souffre de problèmes cardiaques, ou de tensions, il a une médication pour la tension et il est ainsi soulagé. Normalement, c’est un miracle que la tension puisse être normale chez l’humain, normalement il devrait y avoir des dérèglements qui tueraient beaucoup d’entre nous. Ils restent tous à un niveau d’équilibre parfait. Que ce soit la contraction du cœur (systole) ou son relâchement (diastole), ils sont tous parfaits. Qui régule ces taux ? Qui les tient sous contrôle? Il y a un mécanisme spécial dans le corps. Si ce mécanisme était déréglé, même légèrement, la tension endommagerait séparément notre cerveau et notre coeur. Allah créé un système parfait qui permet de vérifier tout en permanence, et la tension est maintenue à un niveau idéal à tout moment. Ni trop basse, ni trop élevée. Alors que si la tension est basse, la personne entre dans le coma mais Allah Le Tout Puissant empêche la tension de monter ou de descendre. Tandis que quand la tension est élevée, il y a une pilule qui se place sous la langue ou bien une autre pilule qui est reconnue par la tension artérielle, Allah utilise ce médicament comme moyen afin de réguler la tension élevée. Allah créé tous ces remèdes. Un autre exemple, ce sont les appareils servant à mesurer la tension. Allah les créé tous. La tension est créée en même temps que son appareil de mesure. Par exemple, le dentiste et le mal de dent sont créés ensemble aussi. Un autre exemple, l’équipement utilisé pour soulager ce mal de dent est beaucoup plus élaboré que les dents, en ce qui concerne leur apparence extérieure. Il est clair que les fins détails des dents sont très complexes, c’est à couper le souffle.

Aucun matérialiste ne peut même tenter de l’expliquer. Mais vu de l’extérieur, l’équipement de soins parait beaucoup plus fin, complexe et étonnante. Dès que les dents sont cariées alors ces appareils sont créés tout comme le dentiste. Ou bien, quelque chose arrive aux jambes, la chaise roulante est créée. Allah crée le handicap et la chaise roulante. Le véhicule est créé avec le problème. Tellement de choses sont créées au même moment alors que les gens pensent qu’ils sont indépendants. Ils sont tous créés au même moment. Encore un exemple, les lunettes sont créées avec les troubles de la vue. La personne porte les lunettes et le trouble disparait. Actuellement, on a recours aux opérations et ils corrigent la vue à l’aide de ces opérations. C’est Allah Qui corrige et guérit. Ces moyens sont créés pour nous inciter à penser, sinon il n’y aurait pas de test. Il n’y a pas d’autres manières de nous tester, aucun autre moyen, c’est la seule voie.

Méditons un peu, sans ces difficultés, les gens n’auraient pas pu connaitre la patience, la compassion, le pardon, l’entraide, l’endurance et la persévérance face aux problèmes. Nous aurions été des créatures très médiocres qui ne feraient que manger. Mais, heureusement, Allah au moyen de tous ces détails a fait de nous des êtres humains vraiment complexes, énergiques et détaillés.

Desktop View