Harun Yahya

Ramadan 2012, 26. Jour










 

Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. (Sourate Qaf, 16)


 

Profite de cinq choses avant cinq choses: de ta vie avant ta mort, de ta bonne santé avant ta maladie, de ton temps libre avant ton occupation, de ta jeunesse avant ta vieillesse et de ta richesse avant ta pauvreté.(Rapporté par al-Hâkim et al-Bayhaqî en citant Ibn 'Abbas)







Al-Qabidh (Celui Qui Saisit, Qui Restreint)

Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs). Et c'est à Lui que vous retournerez. (Sourate al-Baqarah, 245)

Allah, à Qui appartient toute chose, a créé tous les êtres et pourvu la terre de tout ce qui est nécessaire à leurs besoins. Toutes les formes de richesse sont à Lui, car Il en est l’Unique Détenteur. Dans ce monde, Allah n’accorde pas la richesse à tous, cependant les riches comme les pauvres doivent se rappeler que c’est Allah Qui donne et que tout Lui appartient.

Allah éprouve ceux à qui Il accorde la richesse par l’usage qu’ils en font et attend d’eux la reconnaissance. Dans le même temps, Il limite la richesse de certains autres afin de tester leur gratitude qui doit invariable envers lui même dans les moments difficiles. De ce fait, quoi que l’on possède, ou qu’on ne possède pas, avant d’y voir un avantage, il faut d’abord y voir un test qui sert à déterminer si l’on désire la vie terrestre ou si on préfère la vie future :

Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez et faites largesses. Ce sera un bien pour vous. Et quiconque a été protégé contre sa propre avidité... ceux-là sont ceux qui réussissent. Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très reconnaissant et Indulgent... (Sourate at-Tagaboun, 16-17)

Allah accorde également de nombreux bienfaits spirituels dans cette vie terrestre. S’Il le veut, il peut éprouver les gens à travers les imperfections liées à ces bienfaits en créant diverses épreuves. D’autre part, du fait de leur obstination, Allah peut infliger aux incroyants un châtiment dés ce monde en semant le trouble et l’inquiétude dans leurs cœurs. Devant pareils cas, on doit prendre conscience du fait qu’Allah nous a épargné toutes formes de difficultés. Il est en effet à la fois Celui Qui restreint et Celui Qui détend et épanouit (al-Basit). A ses serviteurs fidèles qui n’implorent que Lui en cas de détresse, Il accorde la paix et la sérénité du cœur. Il les soutient par Son amour, Son aide et Sa miséricorde et allège leur fardeau. Dans le Coran, Allah nous rappelles que le cœur des hommes ne trouve la paix que dans la remémoration de leur Seigneur :

Dis : “C'est Allah Qui vous en délivre ainsi que toute angoisse…" (Sourate al-Anam, 64)

Et c'est Lui Qui fait descendre la pluie après qu'on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c'est Lui le Maître, le Digne de louange. (Sourate Ar-Raad, 28)

http://harunyahya.fr/fr/books/28742/Les_noms_dAllah/chapter/9238



Les Compagnons Ont Attendu Le Mahdi (Psl) Dès Leur Propre Époque



http://www.harunyahya.fr/fr/works/116803/Les-Compagnons-ont-attendu-le-Mahdi-(psl)-des-leur-propre-epoque



L'abeille Femelle

Les abeilles ouvrières portent l'entière responsabilité de la colonie. Bien qu'elles soient des femelles comme la reine, leurs ovaires ne sont pas mâtures, ce qui les rend stériles. Elles ont plusieurs fonctions : nettoyer la ruche, prendre soin des larves et des jeunes, nourrir la reine et les mâles, produire du miel, construire ou réparer les alvéoles, ventiler la ruche et la surveiller, rassembler les vivres tels le nectar, le pollen, l'eau et la résine, et les stocker à l'intérieur de la ruche.Dans les colonies d'abeilles, à chacune des nombreuses abeilles est assignée une tâche, à l'exception des mâles. Les mâles ne contribuent pas à la défense ou au nettoyage de la ruche, ni à la collecte de la nourriture ou à la construction du nid, ni à la fabrication du miel. Leur seule fonction consiste à féconder la reine.110 Mis à part les organes de reproduction, les mâles ne possèdent pratiquement aucune des caractéristiques trouvées chez les autres abeilles et il leur est par conséquent impossible d'assurer une autre fonction que celle de s'accoupler avec la reine.

En arabe, il y a deux formes d'emploi des verbes. A travers cette utilisation, il est possible de déterminer si le sujet est mâle ou femelle. En fait, les verbes (en italique) utilisés pour l'abeille femelle dans les versets sont utilisés au féminin. A travers cela, le Coran nous indique que ce sont les abeilles femelles qui fabriquent du miel.111

Nous devons garder à l'esprit que les données relatives aux abeilles ne pouvaient être connues à l'époque du Prophète Mohammad (pbsl). Cependant, Dieu a souligné ce fait et a révélé à l'homme un autre de ses miracles à travers le Coran.

110. Hayvanlar Ansiklopedisi-Böcekler (Istanbul, C.B.P.C. Publishing Ltd./Phoesbus Publishing Company, 1979), p. 97.

111. Kazi, 130 Evident Miracles in the Qur'an, pp. 68-69.

http://www.miraclesducoran.com/scientifique_61.html



L’estimation Correcte D’Allah

Dans le Coran, Allah nous informe Ses véritables attributs :

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui subsiste par Lui-même, l’Eternel. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Trône déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. (Sourate al-Baqarah, 255)

Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux [Son] commandement descend, afin que vous sachiez qu’Allah est en vérité omnipotent et qu’Allah a embrassé toute chose de [Son] savoir. (Sourate at-Talaq, 12)

Cependant, la plupart des gens qui ne perçoivent pas Allah comme Il est décrit dans les versets ci-dessus, ne peuvent pas appréhender Sa puissance et Sa grandeur éternelle. Ils croient en des superstitions qu’ils ont eux-mêmes créés, et pensent qu’Allah se trouve quelque part loin dans l’univers et qu’Il n’interfère que quelquefois avec la "matière terrestre". La compréhension limitée de ces gens est mentionnée dans la sourate al-Hajj, 74 : "Ils n'ont pas estimé Allah à Sa juste valeur ; Allah est certes fort et puissant."

Le premier maillon de la foi est d’avoir une compréhension approfondie de l’étendue de la puissance d’Allah. Les véritables croyants laissent derrière eux la vision déformée d’Allah prévalant dans leur communauté, et refusent ces croyances perverses en disant : "Il y avait des imprudents parmi eux qui disaient des extravagances contre Allah." (Sourate al-Jinn, 4)

La croyance fidèle en Allah est celle décrite par le Coran. Ils examinent les signes d’Allah dans les mondes internes et externes, et commencent ainsi à comprendre l’art et la puissance magnifique du Créateur.

Mais si les croyants commencent à négliger Allah et arrêtent de réfléchir profondément à Lui et à Sa Création, ils peuvent être influencés par des croyances immorales, surtout dans des périodes difficiles. Allah explique qu’il s’agit d’un risque potentiel à propos des croyants qui s’enfuient pendant la guerre, et "qui étaient soucieux pour eux-mêmes et avaient des pensées sur Allah non conformes à la vérité, des pensées dignes de l'époque de l'ignorance."(Sourate al-Imran, 154)

Un croyant n’aimera jamais faire une telle erreur, donc il devra libérer son cœur de tout ce qui appartient aux croyances des ignorants, et accepter cette véritable foi comme décrit dans le Coran.

http://harunyahya.fr/fr/books/4724/LES_VALEURS_MORALES_DU_CORAN/chapter/9622#1



Le Soleil

Distant de 150 millions de kilomètres par rapport à notre planète, le Soleil nous fournit une énergie vitale.

Au sein de ce corps céleste recelant d'énormes quantités d'énergie, les atomes d'hydrogène sont sans cesse convertis en hélium. A chaque seconde, 616 millions de tonnes d'hydrogène se trouvent transformées en 612 millions de tonnes d'hélium. Lors de l'ensemble de ces réactions, l'énergie libérée est globalement équivalente à celle libérée par l'explosion de 500 millions de bombes à hydrogène.

La vie sur terre est rendue possible grâce à l'énergie solaire. La permanence de l'équilibre sur Terre ainsi que 99 % de l'énergie requise pour la vie sont dues au Soleil. La moitié de cette énergie est visible et nous arrive sous la forme de radiations lumineuses. Le reste revêt la forme de rayons ultraviolets, qui sont invisibles, et elle consiste en de la chaleur.

...(Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement. La création et le commandement n'appartiennent qu'à lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l'Univers! (Sourate al-Araf, 54)



L'origine De La Photosynthèse

Un autre aspect concernant l'origine des plantes qui met la théorie de l'évolution dans un terrible embarras est de savoir comment les cellules végétales ont commencé à réaliser la photosynthèse.

La photosynthèse est l'un des processus fondamentaux de la vie sur terre. Grâce aux chloroplastes qu'elles contiennent, les cellules végétales produisent de l'amidon en employant de l'eau, du gaz carbonique et de la lumière du soleil. Les animaux sont incapables de produire leurs propres éléments nutritifs et doivent leur substituer l'amidon des plantes pour se nourrir. Pour cette raison, la photosynthèse est une condition essentielle de la vie complexe. Et l'aspect le plus intéressant est le fait que ce processus complexe de photosynthèse n'a pas encore été entièrement maîtrisé. La technologie moderne n'a jusqu'à maintenant pas été capable d'en comprendre tous les détails, encore moins de la reproduire.

Comment les évolutionnistes peuvent-ils croire qu'un processus aussi complexe que la photosynthèse est le résultat de processus naturel et aléatoire ?

Selon le scénario de l'évolution, pour réaliser la photosynthèse, les cellules végétales ont avalé les cellules bactériennes spécialisées dans la photosynthèse et les ont transformées en chloroplastes. Comment donc les bactéries ont-elles appris à réaliser un processus aussi complexe que la photosynthèse ? Et pourquoi n'étaient-elles pas auparavant en mesure d'effectuer un tel processus ? Comme pour d'autres questions, le scénario n'a aucune réponse scientifique à donner. Regardez comment une publication évolutionniste y répond :

L'hypothèse de l'hétérotrophie suggère que les organismes les plus anciens sont les hétérotrophes qui se sont nourris d'une soupe de molécules organiques dans l'océan primitif. Comme les premiers hétérotrophes ont consommé les aminoacides, les protéines, les graisses et les sucres disponibles, la soupe nutritive s'est épuisée et ne pouvait plus supporter une population d'hétérotrophes en croissance… Les organismes qui pouvaient utiliser une source d'énergie alternative auraient été très avantagés. N'oublions pas que la Terre était (et continue d'être) inondée d'énergie solaire qui consiste en réalité en différentes formes de rayonnement. Le rayonnement ultraviolet est destructeur, mais la lumière visible est riche en énergie et non destructrice. Ainsi, comme les composés organiques se sont raréfiés, la capacité, déjà existante, à utiliser la lumière visible comme une source alternative d'énergie a pu permettre à de tels organismes et à leurs descendants de survivre.1

Le livre Life on Earth (La vie sur terre), une autre source évolutionniste, essaie d'expliquer la naissance de la photosynthèse :

Les bactéries se nourrissaient à l'origine de divers composés de carbone qui avaient mis des millions d'années à se former dans les mers primordiales. Mais comme elles ont prospéré, cette alimentation s'est raréfiée. N'importe quelle bactérie qui pouvait exploiter une autre source d'alimentation aurait été évidemment très avantagée et en fin de compte certaines le firent. Au lieu de s'alimenter à partir de leur environnement, elles ont commencé à fabriquer leur propre nourriture derrière leurs parois cellulaires, puisant l'énergie nécessaire du soleil.2

En somme, les sources évolutionnistes disent que la photosynthèse a été en quelque sorte "découverte" accidentellement par les bactéries, alors que l'homme, malgré toute sa technologie et ses connaissances, a été incapable de le faire. Ces explications, qui ressemblent à des contes de fées, n'ont aucune valeur scientifique. Ceux qui étudient le sujet plus en profondeur reconnaissent que la photosynthèse est l'impasse majeure de l'évolution. Le professeur Ali Demirsoy fait l'aveu suivant, par exemple :

La photosynthèse est un fait assez complexe et il semble impossible qu'elle naisse dans un organite à l'intérieur d'une cellule (parce qu'il est impossible que toutes les étapes se soient produites en même temps et cela n'a pas de sens qu'elles se soient manifestées séparément).3

Les cellules des plantes passent par un processus qu'aucun laboratoire moderne ne peut imiter, c'est la photosynthse. Grce l'organite appele le "chloroplaste" dans la cellule vgtale, les plantes utilisent de l'eau, du dioxyde de carbone et la lumire du soleil pour crer de l'amidon. Ce produit alimentaire est la premire tape de la chane alimentaire sur terre et la source de l'alimentation pour tous ses habitants. Les dtails de ce processus extrmement complexe ne sont toujours pas entirement compris aujourd'hui.

Le biologiste allemand Hoimar von Ditfurth dit que la photosynthèse est un processus qu'il est impossible d'apprendre :

Aucune cellule ne possède la capacité "d'apprendre" un processus au vrai sens du terme. Il est impossible pour n'importe quelle cellule d'acquérir la capacité à exercer des fonctions telles que la respiration ou la photosynthèse, ni à sa naissance, ni plus tard.4

Comme la photosynthèse ne peut être le produit du hasard et que la cellule ne peut l'acquérir par l'apprentissage, il devient évident que les premières cellules végétales qui ont existé sur terre ont été spécialement créées pour réaliser la photosynthèse. En d'autres termes, les plantes ont été créées par Dieu avec la capacité de photosynthétiser.

1- Milani, Bradshaw, Biological Science, A Molecular Approach, D. C.Heath and Company, Toronto, p. 158
2- David Attenborough, Life on Earth, Princeton University Press, Princeton, New Jersey, 1981, p. 20
3- Ali Demirsoy, Kaltm ve Evrim, Meteksan Yaynlar, Ankara, p. 80
4- Hoimar Von Ditfurth, Im Amfang War Der Wasserstoff, pp. 60-61

http://harunyahya.fr/fr/books/4607/REFUTATION_DU_DARWINISME/chapter/9703






GRILLON

Age : 125 millions d’années
Période : Crétacé
Localisation : Formation Santana, Bassin Araripe, Brésil

Ce fossile montre qu’il n’y a aucune différence entre les grillons actuels et ceux qui vécurent il y a 125 millions d’années, c’est là la preuve qu’aucun processus évolutionniste n’a jamais eu lieu. Les innombrables fossiles découverts à ce jour prouvent tous l’inexistence de l’évolution.

http://harunyahya.fr/fr/books/16839/LATLAS_DE_LA_CREATION___vol3/chapter/9314









http://harunyahya.fr/fr/works/38688/HISTOIRES-POUR-DES-ENFANTS-QUI-REFLECHISSENT--1-





http://www.impactharunyahya.com/

Desktop View