Harun Yahya

Ramadan 2012, 24. Jour










 

Et récite ce qui t’a été révélé du Livre de ton Seigneur. Nul ne peut changer Ses paroles. Et tu ne trouveras, en dehors de Lui, aucun refuge. (Sourate al-Kahf, 27)


 

Le meilleur des gens est celui qui désire éperdument l'adoration (d'Allah), l'étreint et l'aime de tout son coeur, l'accomplit avec son corps, s'y consacre totalement, ne se souciant point si le lendemain il se trouve dans l'aisance ou dans la difficulté. ("Uçûl al-Kâfî": 2/83.)








Al-Wasi ( L'Immense, l'Infini)


O les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les incroyants, qui lutte dans le sentier d'Allah, ne craignant le blâme d'aucun blâmeur. Telle est la grâce d'Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est immense et omniscient…  (Sourate al-Maidah, 54)

Le Seigneur des mondes régit toute sa Création. Etant donné qu'Il est le Créateur de tout ce qui existe et qu'Il n'est confiné en aucun lieu, Il est au-delà de tous les lieux. Dans de nombreuses sociétés les gens croient d'ordinaire qu’Allah réside dans les cieux. Mais le fait est que ; “A Allah seul appartiennent l'est et l'ouest. Où que vous vous tourniez, la face (direction) d'Allah est donc là, car Allah à la grâce immense ;  Il est omniscient.” (Sourate al-Baqarah, 115)

Allah nous informe qu'il est le Seigneur des cieux et de la terre. Il est donc partout et Il possède tout ce qui existe. Ses bienfaits ne cessent jamais, Sa miséricorde est sans limites, Son pardon est vaste et Sa miséricorde infinie. L'attribut divin al-Wasi se manifeste en particulier à l'égard des croyants. Vu que Sa clémence et Sa compassion sont vastes, Il embrasse ses fidèles adorateurs de Sa miséricorde et les protège. Par exemple, il arrive que certains incroyants cherchent à nuire à la religion en disant notamment     "..  “Ne dépensez point pour ceux qui sont auprès du Messager d'Allah, afin qu'ils se dispersent...” (Sourate al-Munafiqun, 7) Mais tous ces efforts sont futiles, car Allah accorde Sa miséricorde sans fin et Sa richesse à qui Il veut en tant que Détenteur des trésors des cieux et de la terre. Un verset en particulier rappelle cet attribut :

[Et les gens du Livre disent à leur coreligionnaires] : “Ne croyez que ceux qui suivent votre religion...” Dis : “La vraie direction est la direction d'Allah” - [et ils disent encore : Vous ne devez ni approuver ni reconnaître] que quelqu'un d'autre que vous puisse recevoir comme ce que vous avez reçu de sorte qu'ils (les Musulmans) ne puissent argumenter contre vous auprés de votre Seigneur. Dis [-leur] : En vérité la grâce est en la main d'Allah. Il la donne à qui Il veut. La grâce d'Allah est immense et Il est omniscient." (Sourate Al Imran, 73) 

A Allah appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre afin qu'Il rétribue ceux qui font le mal selon ce qu'ils oeuvrent, et récompense ceux qui font le bien par la meilleure [récompense], ceux qui évitent les plus grands péchés ainsi que les turpitudes et [qui ne commettent] que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C'est Lui Qui vous connaît le mieux quand Il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté; c'est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent.(Sourate an-Najm, 31-32)

http://harunyahya.fr/fr/books/28742/Les_noms_dAllah/chapter/9240



Résister à l'Union Islamique Apportera Des Catastrophes 



http://www.harunyahya.fr/fr/works/116807/Resister-a-lUnion-Islamique-apportera-des-catastrophes



La Grossesse Et La Naissance

Que l'homme périsse ! Quel impie ! Comment Dieu l'a-t-il créé ? D'une goutte de sperme. Il l'a créé et Il a fixé son destin ; puis Il a rendu son chemin facile. (Coran, 80 : 17-20)

A la fin du sixième mois, le foetus est déjà totalement formé. L'utérus entre ensuite dans une période d'incubation. Au cours de cette période, tous les organes et les systèmes voient leur développement s'accélérer, et ce grâce au placenta, organe reliant la mère au foetus via le cordon ombilical, et qui fournit les substances nutritives nécessaires au foetus. Toute cette période continue jusqu'à la naissance du bébé.

Le col de l'utérus est normalement très étroit et il est difficile pour le foetus de passer à travers. Cependant, durant la période précédant la naissance, un certain nombre de changements physiologiques se produit dans le corps de la mère. Ces changements faciliteront le passage du bébé à travers le col utérin. Parmi ces changements on note : l'extension de la surface articulaire des os iliaques afin d'élargir le canal pelvien, la dilatation des muscles afin de permettre l'élargissement du col et sa lubrification par le liquide amniotique.96 Ces changements prénataux sont décrits en ces termes selon une source scientifique :

A l'approche de la naissance, le liquide amniotique entreprend les activités nécessaires pour faciliter l'expulsion du bébé. Il est renfermé dans un sac, le sac amniotique, et provoquera l'élargissement du col de l'utérus permettant au bébé de passer, et éviter qu'il ne soit étouffé dans l'utérus lors de l'accouchement. Au début de l'accouchement, la poche amniotique se perce et déverse son contenu liquide dans le canal pelvien, permettant sa lubrification et sa stérilisation, et finalement un passage facilité pour le bébé. De cette façon, la naissance est non seulement facilitée, mais elle se produit à l'abri des infections.97

Cette série d'évènements est ouvertement indiquée dans le verset suivant "Puis Il lui facilite le chemin" (Coran, 80 :20). Cependant, il est possible aujourd'hui de déterminer ces changements physiologiques, dont Dieu nous a informés il y a 1.400 ans, grâce à l'utilisation d'un certain nombre d'appareils technologiques.

96. Kazi, 130 Evident Miracles in the Qur'an, pp. 96-97.
97. Laurence Pernoud, J'attends un enfant (Paris, Pierre Horay, 1995), p.138.

http://www.miraclesducoran.com/scientifique_56.html



Allah Imprègne Les Cœurs Des Croyants Avec Des Sentiments De Confiance Et De Réconfort

 

Dans la sourate al-Anfal, Allah traite du soutien spirituel qu'Il apporte aux croyants lors d'épreuves difficiles, à l'époque du Prophète (pbsl) :

Et quand Il vous enveloppa de sommeil comme d'une sécurité de Sa part, et du ciel Il fit descendre de l'eau sur vous afin de vous en purifier, d'écarter de vous la souillure du Diable, de renforcer les cœurs et d'en raffermir les pas ! (Sourate al-Anfal, 11)

"Envelopper de sommeil" dans ce verset fait référence au sommeil spirituel. Par la grâce divine, en dépit des épreuves, les croyants connaissent les sentiments de paix, de confiance et de détermination.

Ces sentiments de paix transparaissent dans tous les aspects de la vie du croyant. Lorsque l'on croit en Allah et en l'au-delà, on ne se laisse pas envahir par la panique, la tristesse ou l'inquiétude. On sait que Allah est le Seul Possesseur de toute chose. On sait qu'Il a fait les choses de la manière la plus appropriée pour ici-bas et pour la vie dans l'au-delà.

Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre. S'Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours ? C'est à Allah que les croyants doivent faire confiance. (Sourate al-Imran, 160)

D'après ce verset, les croyants vivent dans le confort de savoir que Allah dirige tout pour eux. Quelle que soit l'épreuve, ils savent qu'elle est passagère. Ils se rappellent que, comparé à l'infini au-delà, la vie terrestre est d'une durée bien brève. Une difficulté dans ce monde, même si elle dure toute une vie, connaîtra très probablement son terme au bout d'une soixantaine d'années. Rien ne vaut une vie passée dans l'endurance et dans la moralité si la récompense à venir est la vie infinie dans l'au-delà. Les croyants ne connaîtront ni les soucis, ni la tristesse, ni la pauvreté, ni l'ennui. Au contraire, ils atteindront enfin ce que leur cœur désire au milieu d'une beauté infinie.

Conscient de cela, le croyant se confie à Allah face à l'adversité. Sa détermination et sa confiance lui apportent le réconfort spirituel.

Tous les cœurs et toutes les forces sont entre les mains d'Allah. Allah peut créer la situation qu'Il souhaite, comme Il la souhaite, où Il la souhaite. On ne peut trouver le repos sans la volonté d'Allah. Le réconfort que la religion confère aux hommes consiste à savoir que tout est sous le contrôle d'Allah. S'adresser à Allah pour tout et compter sur Ses récompenses à Lui seul permet d'obtenir Son soutien.

Mais c'est Allah votre Maître. Il est le meilleur des secoureurs. (Sourate al-Imran, 150)

http://harunyahya.fr/fr/books/3980/L%E2%80%99ISLAM_LA_RELIGION_DE_LA_SIMPLICITE/chapter/9861



Seule La Surface Des Eaux Est Gelée

L'une des caractéristiques les plus intéressantes et les plus importantes de l'eau est que, contrairement aux autres substances, son état solide est plus léger que son état liquide, c'est-à-dire que la glace est plus légère que l'eau. C'est pour cette raison que les mers commencent à geler du dessus, à partir de leur surface, parce que la couche de glace est moins lourde que la partie liquide de l'eau. Ainsi est éliminé le risque de voir la mer geler entièrement et devenir un immense bloc de glace, ce qui signifierait la disparition de toute vie marine et sous-marine. La couche de glace à la surface des eaux permet d'isoler thermiquement la partie liquide restante du temps froid régnant à l'extérieur.

Si la glace était plus dense que l'eau liquide (ce à quoi on s'attendrait a priori), alors les océans gèleraient depuis leur partie inférieure. Dans ce cas, l'isolation thermique mentionnée précédemment n'existerait pas, toutes les mers verraient leurs profondeurs geler et la vie disparaîtrait dans les océans. Puisque la glace occupe plus de volume que l'eau, les mers gelées se mettraient à devenir encore plus imposantes qu'actuellement, causant le débordement de l'eau située sur leur partie supérieure et entraînant des inondations.

De plus, la densité de l'eau est maximale à une température de +4°C, et ceci est capital pour la vie; en effet, l'eau dont la température atteint cette valeur va se trouver au fond des mers qui sont couvertes d'icebergs, et les eaux correspondantes seront toujours à l'état liquide, ce qui permettra à des organismes vivants présents à cette profondeur de survivre. De façon similaire, le fond des lacs et rivières recouverts en surface d'une couche de glace constitue une véritable réserve pour la vie.

http://www.harunyahya.fr/fr/books/2835/LES_SIGNES_DANS_LES_CIEUX__ET_SUR_TERRE_(Livre_de_poche)/chapter/9840



La Conception Erronée De L'archæoptéryx

Pour justifier qu'il existe une preuve de "l'évolution reptile-oiseau", les évolutionnistes citent le nom d'une seule créature. C'est le fossile d'un oiseau appelé archæoptéryx, une des pseudo-formes transitoires les plus largement connues parmi le très petit nombre que les évolutionnistes continuent à revendiquer.

L'archæoptéryx, le prétendu ancêtre des oiseaux actuels selon les évolutionnistes, a vécu il y a

Or, les dernières études des fossiles de l'archæoptéryx montrent le fondement non scientifique de cette explication. Ce n'est absolument pas une forme transitoire, mais seulement une espèce d'oiseaux qui s'est éteinte avec des particularités légèrement différentes des oiseaux de nos jours.environ 150 millions d'années. La théorie soutient que certains petits dinosaures, comme les vélociraptors ou les dromæosaures ont à la suite d'une évolution, développé des ailes et commencé à voler. Ainsi l'archæoptéryx est supposé être une forme de transition qui s'est séparée de ses prétendus ancêtres dinosaures et a commencé à voler pour la première fois.

La thèse selon laquelle l'archæoptéryx serait un "mi-oiseau" ayant des difficultés à voler était, peu de temps auparavant, populaire dans les cercles évolutionnistes. L'absence de sternum (os thoracique) chez cette créature était considérée comme la preuve la plus importante de sa difficulté à voler. (Le sternum est un os situé sous la cage thoracique auquel les muscles nécessaires au vol de l'oiseau sont reliés. A présent, cet os de la cage thoracique est observé chez tous les oiseaux pouvant ou non voler, et même chez les chauves-souris, un mammifère appartenant à une famille très différente.) Or, le septième fossile d'archæoptéryx retrouvé en 1992, révéla l'erreur de cet argument. La raison en est que, le sternum longtemps considéré par les évolutionnistes comme inexistant s'est trouvé exister dans ce fossile récemment découvert. Ce septième spécimen récemment découvert a été décrit par la revue Nature :

Le septième spécimen récemment découvert de l'archæoptéryx indique la présence d'un sternum partiel, rectangulaire dont l'existence a longtemps été suspectée mais n'a jamais pu être démontrée auparavant. Cela atteste de l'existence de puissants muscles de vol chez ce spécimen, mais sa capacité à voler de grandes distances est discutable.1

Cette découverte réduit à néant l'hypothèse principale selon laquelle l'archæoptéryx serait un mi-oiseau ne pouvant pas voler convenablement.

En outre, la structure des plumes d'oiseaux est devenue une des plus importantes preuves confirmant que l'archæoptéryx était un véritable oiseau volant. La structure asymétrique des plumes de l'archæoptéryx est identique à celle des oiseaux contemporains et montre son aptitude au vol. Comme l'indiquait l'éminent paléontologue Carl O. Dunbar, "En raison de ses plumes, il [l'archæoptéryx] doit être classé comme un oiseau."2 Le paléontologue Robert Carroll va plus loin et explique ce point :

La géométrie des plumes de l'archæoptéryx qui lui servaient à voler, est identique à celle des oiseaux volants actuels, alors que les plumes des oiseaux non volants sont symétriques. La façon dont les plumes sont disposées sur les ailes coïncide également avec celle des oiseaux actuels… Selon Van Tyne et Berger, la taille et la forme relatives de l'aile de l'archæoptéryx sont similaires à celles des oiseaux qui se meuvent par des mouvements restreints à travers la végétation, tels que les gallinacés, les colombes, les coqs de bruyère, les pics et la plupart des passerines… Les plumes des ailes ont été statiques pendant au moins 150 millions d'années…3

Un autre fait révélé par la structure des plumes de l'archæoptéryx, était le métabolisme à sang chaud de l'oiseau. Comme nous l'avons vu plus haut, les reptiles et les dinosaures sont des animaux à sang froid. Leur chaleur corporelle est influencée par la chaleur ambiante plutôt que d'être régulée de manière homéostatique. L'une des fonctions les plus importantes des plumes présentes chez les oiseaux est de préserver la chaleur corporelle. Le fait que l'archæoptéryx ait des plumes montre son appartenance aux animaux à sang chaud et démontre qu'il s'agit d'un véritable oiseau qui aurait besoin de préserver sa chaleur corporelle, contrairement aux dinosaures.

1- Nature, vol. 382, 1 aot 1996, p. 401
2- Carl O. Dunbar, Historical Geology, John Wiley and Sons, New York, 1961, p. 310
3- Robert L. Carroll, Patterns and Processes of Vertebrate Evolution, Cambridge University Press, 1997, p. 280-81

http://harunyahya.fr/fr/books/4607/REFUTATION_DU_DARWINISME/chapter/9684  






HIPPOCAMPE

Age : 5 à 1,8 millions d’années

Période : Pliocène

Localisation : Formation Marecchia River, Italie

Les hippocampes ont toujours existé sous la forme que nous leur connaissons. Ils ne descendent pas d’une autre forme de vie et ne se sont pas non plus transformés en une autre espèce. Ce fossile, preuve de l’immuabilité de ces créatures depuis des millions d’années, indique clairement que l’évolution est un mensonge. L’origine de la vie n’a rien à voir avec l’évolution. Allah, le Tout-Puissant et l’Omniscient, créa l’univers et tout ce qu’il contient.

http://harunyahya.fr/fr/books/16839/LATLAS_DE_LA_CREATION___vol3/chapter/9309









http://harunyahya.fr/fr/works/2755/La-Solution:-Les-Valeurs-Du-Coran





http://www.fossilesvivants.com/

Desktop View