Harun Yahya

Ramadan 2012, 20. jour










Ô hommes ! La promesse d'Allah est vérité. Ne laissez pas la vie présente vous tromper, et que le grand trompeur (satan) ne vous trompe pas à propos d'Allah. (Sourate Fatir, 3)


Allah ne regarde pas votre corps ni votre image, mais votre cœur. (Rapporté par Muslim dans son "Sahîh", en rapportant le témoignage d'Abû Hurayrah)







Al-Qassim (Celui Qui Distribue, Qui Répartit Les Bienfaits, La Justice Et La Sagesse)

Est-ce eux qui distribuent la miséricorde de ton Seigneur ? C'est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de ton Seigneur vaut mieux, cependant, que ce qu'ils amassent.  (Sourate az-Zukhruf, 32)

Des arbres qui vivent en Amazonie depuis des centaines d'années aux pingouins qui habitent sur une île de glace lointaine, des cactus vieux de plus de 30 ans dans le désert, aux fourmis qui se nourrissent des champignons qui poussent sur les feuilles des arbres des forets tropicales...

Tous les êtres vivants ont besoin de se nourrir. Certains ont absolument besoin d'eau alors que d'autres peuvent facilement s'en passer pendants des années. Les uns affectionnent les climats torrides les autres ne pourraient y survivre une minute. Et pourtant tous ces êtres vivent ensemble sur une même planète qui réunit les conditions nécessaires à leur survie commune. A partir d'un même sol, Allah, Créateur de tous les êtres, fournit à chacun ce dont il a spécifiquement besoin.

Allah manifeste ainsi Sa miséricorde en veillant à satisfaire les besoins de chacune de Ses créatures et attire notre attention sur ce point en disant:

Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d'Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L'homme est vraiment très injuste, trés ingrat. (Sourate Ibrahim, 34)

Il n'y a point de bête sur terre dont la subsistance n'incombe à Allah qui connaît son gîte et son dépôt; tout est dans un Livre explicite. (Sourate Houd, 6)

Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants ! Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous ? Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas . Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? De ces deux [mers]: sortent la perle et le corail. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? A Lui appartiennent les vaisseaux élevés sur la mer comme des montagnes; Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, [Seule] subsistera la Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, Il accomplit une oeuvre nouvelle. (Sourate ar-Rahman, 16-29)

http://harunyahya.fr/fr/books/28742/Les_noms_dAllah/chapter/9238




Des Explications De La Sourate Saba: A La Fin Des Temps, On Va Voir Un Prodige En Rapport Avec La Canne




http://harunyahya.fr/fr/works/116149/Des-explications-de-la-Sourate-Saba:-A-la-Fin-des-Temps--on-va-voir-un-prodige-en-rapport-avec-la-canne--



Les Oreilles Sont Actives Durant Le Sommeil

Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles [en les plongeant dans un sommeil profond] dans la caverne pendant de nombreuses années. (Coran, 18 : 11)

Le verset "Nous avons assourdi leurs oreilles" dans la langue originale du Coran, l'arabe, utilise le mot daraba. Ce mot a une signification métaphorique, celle de "Nous les avons fait dormir". Utilisé en référence aux oreilles, ce mot signifie "empêcher les oreilles d'entendre". Le fait que seul le sens de l'ouïe soit mentionné ici est très significatif.

D'après des découvertes scientifiques récentes, l'oreille est le seul organe sensorial actif pendant le sommeil. C'est pourquoi nous avons besoin d'un signal sonore pour nous réveiller.176Cette sagesse dans le verset "Nous avons assourdi leurs oreilles" veut dire, selon toute probabilité, que Dieu a scellé les oreilles de ces jeunes gens en question, et c'est pour cette raison qu'il restèrent endormis durant de si nombreuses années.

http://www.miraclesducoran.com/scientifique_76.html



Etre Vigilant Face À Une Information Rapportée Par Un Pervers

Un pervers est un individu qui s'est éloigné du chemin d'Allah et a choisi une vie basée sur la rébellion contre le Coran. On ne peut pas s'attendre à ce qu'un rebelle à la religion d'Allah observe les limites de la justice, de la droiture, de l'honnêteté ou de la fiabilité, car de telles personnes n'ont aucune crainte d'Allah, envient les croyants, veulent les faire dévier, et prennent du plaisir à leur causer du tort ou à les rendre malheureux. Ceci étant, l'exactitude des informations rapportées par de telles personnes devrait donc être complètement contrôlée. Comme Allah l'indique dans le Coran :

O vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. (Sourate al-Hujurat, 6)

Prendre une décision sans étudier l'exactitude des informations selon les recommandations inscrites dans le Coran relève d’un comportement ignorant. Dans un autre verset, Allah établit :

Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. (Sourate al-Isra, 36)

http://harunyahya.fr/fr/books/29036/LES_COMMANDEMENTS_NEGLIGES_DU_CORAN/chapter/9229



Le Centre De Production Des Guerriers: La Moelle Osseuse


L’usine de ces cellules vitales est la moelle osseuse. Ce qui est intéressant c’est que des produits variés sont fabriqués dans cette usine. Plusieurs des cellules produites ici jouent un rôle dans la production des phagocytes, d’autres dans la coagulation du sang ou dans la décomposition de certaines substances. Ces cellules diffèrent dans leur fonction comme elles diffèrent dans leur structure.Quand les bombes atomiques furent lâchées sur Hiroshima et Nagasaki, beaucoup de personnes exposées aux radiations provoquées par les explosions moururent 10 ou 15 jours plus tard d’hémorragies internes ou d’infections. Des expériences menées sur les animaux, afin de comprendre ce qui s’était passé, ont révélé que des radiations sur l’ensemble du corps tuent les cellules génératrices dans les organes lymphatiques et de formation du sang. Sans les cellules responsables de la coagulation et du combat contre les envahisseurs, le corps meurt.1

Il est remarquable qu’un système de production tout à fait particulier ait été créé pour différentes cellules agissant dans le même but.

Il semble qu’une barrière imprenable soit érigée devant la théorie de l’évolution. Car la théorie de l’évolution affirme que des organismes pluricellulaires ont évolué à partir d’organismes unicellulaires.

Comment alors des cellules formées par coïncidences peuvent-elles construire un système capable de produire de nouvelles cellules possédant la même structure? Cela ressemble à des centaines de briques ayant volé en éclat à l’explosion d’une usine de briques, retombant les unes sur les autres par hasard pour construire, durant ce processus, un nouvel immeuble. De plus, dans cet immeuble, se trouve aussi une autre usine de fabrication de briques.

On doit se rappeler que la création d’un corps humain est des millions de fois plus complexe que celle d’un immeuble. La cellule, qui est le bloc de construction du corps, possède une conception trop parfaite pour pouvoir être comparée à n’importe quelle production humaine. Cette analogie entre la cellule et la brique a été simplement proposée pour montrer combien l’hypothèse des évolutionnistes est fallacieuse.

1. Scientific American, septembre 1993, p. 65

http://www.preuvesdelacreation.com/humain_04.html



Ota Benga: L'Africain Dans La Cage

Après avoir ouvert le chemin avec son livre The Descent of Man (La filiation de l'homme) prétendant que l'homme a évolué à partir de créatures ressemblant au singe, Darwin a commencé à chercher des fossiles pour prouver cette affirmation. Cependant, certains évolutionnistes croyaient que des créatures "mi-homme/mi-singe" pouvaient être trouvées non seulement dans les archives fossiles mais également vivantes dans divers endroits du monde. Au tout début du 20ème siècle, la quête des "liens transitionnels vivants" a entraîné des incidents malheureux, parmi lesquels l'histoire d'un pygmée du nom de Ota Benga.

Ota Benga fut capturé en 1904 par un chercheur évolutionniste au Congo. Dans la langue pygmée, ce nom voulait dire "ami". Il avait une femme et deux enfants. Enchaîné puis enfermé dans une cage, Ota Benga fut emmené aux Etats-Unis où les chercheurs évolutionnistes le présentèrent au public à l'exposition universelle de St Louis avec d'autres espèces de singes. Ota Benga a été présenté comme "le lien transitionnel le plus proche de l'homme". Deux ans plus tard, ils l'ont emmené au zoo du Bronx à New York pour l'exposer sous l'appellation des "vieux ancêtres de l'homme" en compagnie de quelques chimpanzés, d'un gorille appelé Dinah et d'un orang-outan appelé Dohung. Le directeur évolutionniste du zoo, le Dr William T. Hornaday prononçait des discours pour dire à quel point il était fier d'accueillir cette "forme transitionnelle" dans son zoo et traitait Ota Benga exactement comme n'importe quel animal. Incapable de supporter ce traitement, Ota Benga a fini par se suicider.1

L'homme de Piltdown, l'homme du Nebraska, Ota Benga... Ces scandales démontrent que les scientifiques évolutionnistes n'hésitent pas à recourir à des méthodes sans aucun rapport avec la science pour prouver leur théorie. Ceci dit, lorsqu'on examine la prétendue preuve du mythe de "l'évolution de l'homme", nous nous trouvons face à une situation similaire; une histoire fictive et une kyrielle de volontaires prêts à tout pour la justifier.

1        Philips Verner Bradford, Harvey Blume, Ota Benga: The Pygmy in The Zoo, New York: Delta Books, 1992.

http://www.harunyahya.fr/fr/books/833/LE_MENSONGE_DE_L%E2%80%99EVOLUTION/chapter/1339






 

LIMULE

Age : 150 millions d’années

Période : Jurassique

Localisation : Formation Solnhofen, Allemagne

 

En raison de leur immuabilité depuis des millions d’années, les limules de la famille des chélicérés sont assimilés à des “fossiles vivants”, même par les évolutionnistes. Les limules datant du jurassique, soit environ de 150 millions d’années sont identiques aux limules habitant les côtes aujourd’hui. Cette inaltérabilité démolit les thèses évolutionnistes et prouve une fois de plus que le principe d’évolution des êtres vivants est un mythe ridicule.

 

La science révèle de façon irréfutable que les êtres vivants sont l’œuvre d’Allah Tout-Puissant.

 
http://harunyahya.fr/fr/books/16839/LATLAS_DE_LA_CREATION___vol3/chapter/9307








http://harunyahya.fr/fr/works/4827/LES-PREUVES-DE-DEVOUEMENT-DANS-LE-REGNE-ANIMAL-REVELENT-L%E2%80%99%C5%92UVRE-D%E2%80%99ALLAH





http://www.preuvesdelacreation.com/

Desktop View