Harun Yahya

Ramadan 2012, 15. jour










 

Si tu leur demandes : “Qui a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Il fit revivre la terre après sa mort ? ”, ils diront très certainement : “Allah”. Dis : “Louange à Allah ! ” Mais la plupart d'entre eux ne raisonnent pas. (Sourate al-Ankabut, 63)


 

Le Prophète (pbsl) a montré la voie à suivre en disant :

Jai laissé parmi vous le Livre d'Allah et la Sunna de Son Messager. Si vous vous y cramponnez, vous ne vous égarerez jamais.(Sahih Bukhari)








Al-Alim (L'Omniscient)


A Allah seul appartiennent l'est et l'ouest. Où que vous vous tourniez, la Face (direction) d'Allah est donc là, car Allah a la grâce immense ; Il est omniscient. (Sourate al-Baqarah, 115)

Lorsque l’homme commence à faire usage de sa raison, il engrange un certain nombre de connaissances qui vont peu à peu s’accumuler. Certains se spécialisent dans des domaines comme la physique, la philosophie ou l’histoire. Toutes ces connaissances sont liées au verbe connaître, selon l’acception que nous lui connaissons. Mais ce verbe a une autre dimension qui excède ce que l’homme peut concevoir, notamment la façon dont Allah connaît toute chose.

Parce qu’il est le Créateur de l’univers, Allah détient tout le savoir relatif aux cieux, à la terre et à ce qui s’y trouve, ainsi que toutes les lois qui régissent l’univers et tous les événements qui s’y déroulent, quel que soit le lieu ou le moment.  Mieux, Sa connaissance est infinie, car Il connaît le nom de tous les nouveaux-nés venus au monde à chaque instant, chaque feuille qui tombe de chaque arbre, ce qui se passe à tout instant dans l’espace, ce que contient l’ADN de chaque être humain et d’innombrables d’autres choses encore.

Ceci, nous devons toujours le garder à l’esprit : outre tout ce qui a été mentionné ci-dessus, Allah connaît toutes nos pensées et nos actes les plus secrets. Nous croyons habituellement que nous seuls sommes au courant de nos pensées, sentiments, peines, mais ce n’est qu’une illusion, car Allah, Qui maintient chaque parcelle de l’univers sous Son contrôle, sait aussi ce qui se cache dans le cœur de chacun. Le Coran nous informe justement de la science infinie d’Allah :

Vous n'atteindriez la (vraie) piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien. (Sourate Al Imran, 92)

N'as-tu pas vu qu'Allah est glorifié par tous ceux qui sont dans les cieux et la terre ; ainsi que par les oiseaux déployant leurs ailes ? Chacun, certes, a appris sa façon de L'adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce qu'ils font . (Sourate an-Nur, 41)

Et le soleil court vers un gîte qui lui est assigné ; telle est la détermination du Tout-Puissant, de l'Omniscient . (Sourate Ya-Sin, 38)

Eh quoi ! Ils replient leurs poitrines afin de se cacher de Lui. Même lorsqu'ils se couvrent de leurs vêtements, Il sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent, car Il connaît certes le contenu des poitrines.  (Sourate Houd, 5)

Or, ils ne le souhaiteront jamais, sachant tout le mal qu'ils ont perpétré de leurs mains. Et Allah connaît bien les injustes.  (Sourate al-Baqarah, 95)

Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah Qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah Qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d'une belle épreuve de Sa part ! Allah est audient et omniscient. (Sourate al-Anfal, 17)

" Si vous vous détournez... voilà que je vous ai transmis [le message] que j'étais chargé de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose." (Sourate Houd, 57)

Dis: "C'est Lui, le Tout Miséricordieux. Nous croyons en Lui et c'est en Lui que nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident." (Sourate al-Mulk, 29)

http://harunyahya.fr/fr/books/28742/Les_noms_dAllah/chapter/9237




 

Nous Considérons Chaque Personne Avec Compassion En Tant Qu'être Humain Qu'allah A Créé




http://harunyahya.fr/fr/works//personne-avec-compassion-en-tant-quetre-humain-quALLAH-a-cree--



La Porc Et Ses Effets Nefastes Sur La Sante

Il vous est seulement interdit la chair d'une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre que Dieu. Il n'y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Dieu est pardonneur et très miséricordieux. (Coran, 2 : 173)

Consommer du porc est très nocif pour la santé à bien des égards. Cette source de maladies n'a toujours pas disparu malgré toutes les précautions d'hygiène qui sont prises. En tout premier lieu, quel que soit le degré de propreté des fermes et de l'environnement dans lesquels il est élevé, le porc est par nature un animal sale. Il joue bien souvent dans ses excréments et les consomme aussi. En raison de ces caractéristiques éthologiques et de son organisation biologique, le porc produit des taux d'anticorps plus élevés que tout autre animal. De plus, on a enregistré chez cet animal un taux d'hormones de croissances bien plus élevé que celui chez les autres animaux et chez l'homme. Naturellement, ces quantités abondantes en anticorps et en hormones de croissance se répartissent dans les muscles via la circulation sanguine. La viande de porc présente une teneur très élevée en cholestérol et en lipides. Il a été prouvé scientifiquement que les quantités significatives d'anticorps, d'hormones, de cholestérol et de lipides mesurées chez le porc représentent une sérieuse menace pour la santé humaine.





Description: http://www.miraclesducoran.com/images_miracles_Coran/trisin.jpg
Cette photographie montre des larves de 
“trichine”.





L'existence d'un nombre d'individus obèses supérieur à la moyenne dans les populations de pays tels que les Etats-Unis et l'Allemagne, où une grande quantité de porc est consommée, est maintenant bien connue. Lorsque exposé à une quantité excessive d'hormones de croissance résultant d'une alimentation à base de porc, l'organisme humain prend du poids puis souffre d'une "déformation" physique.

Une autre source de danger pour la santé de l'homme est la présence dans la viande de porc de larves de "trichine". Ce phénomène est fréquent. Il faut savoir que lorsqu'elles pénètrent dans le corps humain, elles s'enkystent directement dans les muscles du coeur et peuvent représenter une menace fatale. Même si de nos jours il est techniquement possible d'identifier les porcs infectés par la trichine, cela n'était pas le cas il y a quelques siècles. Ce qui signifie que quiconque consommait du porc risquait d'être infecté par la trichine et d'être en danger de mort.

Toutes ces raisons ne sont qu'une partie seulement de la sagesse de notre Seigneur relative à l'interdiction de toute consommation de viande de porc. De plus, ce commandement de notre Seigneur nous fournit une totale protection contre les effets néfastes du porc sous toutes conditions.

Jusqu'au 20ème siècle, il était impossible à l'homme de connaître les dangers représentés par la consommation de viande de porc pour la santé humaine. Le fait que le Coran, révélé il y a 14 siècles de cela, mette en garde contre cette source de toxicité, démontrée uniquement à l'aide de l'équipement médical moderne et des tests biologiques, est l'un des miracles prouvant que le Coran est la révélation de Dieu, l'Omniscient. Toutes les mesures de précaution et les inspections effectuées dans les élevages de porc, n'ont en rien changé le fait que la viande issue de cet animal est physiologiquement incompatible avec l'organisme humain et qu'elle constitue toujours une alimentation nocive pour la santé humaine.

http://www.miraclesducoran.com/scientifique_66.html



Allah Connaît Les Secrets De Tous Les Coeurs

Les incrédules se caractérisent par leur manque de sincérité envers Allah, envers les autres et envers eux-mêmes. Quand ils se comportent chaleureusement face à d’autres gens, pour leur propre intérêt, ils peuvent facilement se sentir en même temps haineux ou jaloux d’eux. En fait, leur manque de sincérité s’applique aussi à eux-mêmes. Bien qu’ils témoignent de la fausseté et du mal de leurs actions, ils repoussent cette réalité au fond de leur subconscient et agissent comme s’ils étaient entièrement parfaits et justes.

La base de leur manque de sincérité repose sur l’hypothèse que personne ne saura jamais les pensées secrètes qu’ils ont dans leur cœur. Ainsi le coupable peut agir comme s’il ne l’était pas, en dépit de ses péchés et de ses mauvaises actions. En réalité, dans une société ignorante, les gens ne savent vraiment pas quelles sont les pensées des autres, et ils ne considèrent jamais qu’Allah connaît toutes les pensées et tous les secrets de tous les cœurs. L’esprit subconscient est aussi inclus dans cette connaissance, même si les gens ne savent pas eux-mêmes ce qui s’y cache. Allah énonce ce fait dans les versets suivants :

Il sait ce qui est dans les cieux et la terre, et il sait ce que vous cachez ainsi que ce que vous divulguez. Et Allah connaît bien le contenu des poitrines. (Sourate at-Tagabun, 4)

Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez, Il connaît bien le contenu des poitrines. Ne connaît-Il pas ce qu'Il a créé alors que c'est Lui compatissant, le Parfaitement Connaisseur. (Sourate al-Mulk, 13-14)

Personne ne peut donc parler en dehors de la connaissance d’Allah, car Il est Celui Qui a pleinement connaissance des secrets des cœurs. Dans le Coran ce fait est révélé comme suit :

Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu'Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu'Il n'y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu'Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au jour de la résurrection, de ce qu'ils faisaient, car Allah est omniscient. (Sourate al-Mujadalah, 7)

Il est donc impossible de cacher quoi que ce soit à Allah Qui connaît toutes les actions et toutes les pensées de tous les gens, y compris leur subconscient, qu’ils ignorent en grande partie. Cela est souligné dans le verset suivant :

Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. (Sourate Qaf, 16)

Dans ces circonstances, les croyants doivent être sincères et modestes envers Allah. Puisque Allah a créé et connaît déjà tous les êtres, il est inutile d’agir différemment devant Lui. Chacun doit découvrir sincèrement toutes ses faiblesses, ses fautes, ses mauvaises actions et ses défauts dans sa foi envers Allah, et demander Son aide et Sa miséricorde.

Les prophètes sont les meilleurs exemples pour leur sincérité envers Allah. Le Prophète Abraham (psl) prie Allah et dit : "'Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts.' Allah dit : 'Ne crois-tu pas encore ?' 'Si ! dit Abraham ; mais que mon cœur soit rassuré.'" (Sourate al-Baqarah, 260) C’est ainsi que les croyants confessent leurs faiblesses à Allah et demandent pardon uniquement à Lui. De la même manière, quand Allah ordonne au Prophète Moïse : "'Va voir Pharaon !', il dit 'Seigneur, j'ai tué un des leurs et je crains qu'ils ne me tuent.'" (Sourate al-Qasas, 33) et demanda de l’aide et de la force à Allah. Cette honnêteté des prophètes envers Allah montre comment les croyants doivent se comporter.

Si on n’est pas conscient de notre faiblesse et notre dépendance d’Allah, on ne peut pas atteindre des caractéristiques telles que la force, la modestie, la foi et le courage en prétendant seulement de les posséder, car "… l’homme a été créé faible." (Sourate an-Nisa, 28), ainsi on comprend qu’on est faible devant Allah. Pour ce, on doit être fidèle et dévoué envers Allah et Lui exposer toutes nos fautes et péchés avant de demander pardon.

http://harunyahya.fr/fr/books/4724/LES_VALEURS_MORALES_DU_CORAN/chapter/9623



Les Oiseaux D'Afrique Qui Veillent Les Uns Sur Les Autres





Description: http://www.harunyahya.fr/livres/science/devouement/images_devouement/african_birds.jpg
Certains oiseaux d’Afrique se posent en rang le long des branches d’arbre, comme nous pouvons le voir ici, et passent les fruits à ceux qui ne peuvent pas les atteindre.





Les oiseaux d'Afrique sont en parfaite harmonie avec leur environnement et de nombreux exemples illustrent la coopération dont ils font preuve.

Leur nourriture de base est composée de fruits récupérés dans les arbres sur lesquels ils se posent. Se nourrir des fruits situés à l’extrémité des branches est particulièrement difficile. C'est l’endroit où poussent la plupart des fruits et seuls les oiseaux qui perchent aux alentours peuvent les attraper facilement. Les autres oiseaux restent affamés, étant trop éloignés du fruit ou n’ayant pas assez de fruits à manger.

Les oiseaux se posent sur un arbre à fruits en groupe et en s’alignant le long des branches comme s’ils l’avaient planifié à l’avance. L’oiseau à l’extrémité de la branche attrape les fruits avant de les passer aux autres oiseaux. De cette façon, le fruit voyage le long de la branche jusqu'au oiseau qui se trouve à l’autre extrémité. En considérant le fait que ces créatures sont dénuées de raison et d’intelligence, il serait normal que l'oiseau le plus proche du fruit le mange en entier. Mais au lieu de se nourrir en premier, les oiseaux du groupe utilisent une méthode de distribution qui permet à chacun de se nourrir. Aucun de ces oiseaux alignés sur la branche ne viendra perturber ce mode extraordinaire de distribution. Cette méthode n’est pas suffisante pour nourrir tous les individus du groupe, car les fruits d’un seul arbre ne sont pas suffisants. Par conséquent, certains oiseaux qui passent les fruits à leur voisin resteront affamés. Pour résoudre ce problème, ils se posent sur un autre arbre et s'alignent dans un ordre différent afin que ceux qui n'ont pas eu leur ration la première fois, aient quelque chose à manger cette fois-ci. 1

1 Bilim ve Teknik, Septembre, 1992, p. 58Description: http://www.harunyahya.fr/imageshas/uparrow.gif

http://harunyahya.fr/fr/books/4827/LES_PREUVES_DE_DEVOUEMENT_DANS_LE_REGNE_ANIMAL_REVELENT_L%E2%80%99%C5%92UVRE_D%E2%80%99ALLAH/chapter/9563



L’affırmatıon “La Vıe Est Une Lutte” Est Fausse





Description: http://www.harunyahya.fr/livres/evolution/l_arme_sociale/images/darwinretried.jpg





Par dévouement à Malthus et à Darwin, certains ont porté le principe de “la vie est un combat” à des extrêmes, affirmant que non seulement les animaux mais tous les êtres vivants sont en concurrence. L’embryologiste allemand Wilhelm Roux déclara que les organes luttaient entre eux pour l’alimentation, les reins contre les poumons, le cœur contre le cerveau. T. H. Juxley défendit même que toutes les molécules au sein d’un organisme étaient en concurrence les unes avec les autres !1

Les découvertes biologiques du 20ème siècle ont montré qu’une telle lutte n’a pas lieu dans la nature. Les biologistes d’aujourd’hui se réfèrent non pas à la concurrence comme base de l’organisme mais plutôt à la coopération. Par exemple, dans son livre The Lives of a Cell (Les vies d’une cellule), le biologiste Thomas Lewis écrit :

La plupart des associations entre les êtres vivants que nous connaissons sont essentiellement coopératives, symbiotiques à un degré variable ; quand elles semblent être opposées, il s’agit habituellement d’une relation de contrepartie, avec une partie émettant des signaux, des mises en garde à l’autre… 2
Norman Macbeth, auteur de Darwin Retried : an Appeal to Reason (Darwin rejugé : un appel à la raison), décrit comment Malthus et Darwin se trompèrent et comment il n’existe aucun combat à mort dans la nature :

            Darwin prit la relève de Malthus qui était un sociologue (et un sociologue sinistre) plutôt qu’un biologiste. L’idée n’est pas dérivée d’une contemplation affectueuse des plantes et des animaux. Une telle contemplation … n’aurait pas montré que “chaque être organique lutait pour augmenter son ratio géométrique” ou qu’il y avait une lutte continuelle… 3

Dans son livre Mutual Aid : A factor of Evolution (L’aide mutuelle : un facteur de l’évolution), Peter Kropotkin décrit l’erreur dans laquelle Darwin et ses partisans sont tombés :

Les innombrables disciples de Darwin réduisirent la notion de lutte pour l’existence à des limites très étroites. Ils vinrent à concevoir le monde animal comme un monde de lutte perpétuelle parmi des individus à moitié affamés, assoiffés du sang des autres… Si nous prenons Huxley… le monde animal est à peu près au même niveau que l’arène des gladiateurs. Les créatures ont été bien créées et programmées pour combattre. Les plus forts, les plus agiles et les plus malins peuvent vivre pour combattre le lendemain… Mais on peut remarquer immédiatement que la perception de la nature d’Huxley avait peu de possibilité d’être prise pour une déduction scientifique.4

Un article dans la revue scientifique turque Bilim ve Teknik (Magazine de sciences et de technologies) reconnaît que considérer la nature comme un champ de bataille est erroné :

Le problème est pourquoi les choses vivantes s’entraident. Selon la théorie de Darwin, tout organisme mène une lutte pour survivre et se reproduire. Puisque l’entraide pourrait réduire les chances de survie de la créature, l’évolution sur le long terme aurait dû éliminer ce comportement. Il fut cependant observé que les êtres vivants peuvent faire preuve d’altruisme.5

Ensemble, ces faits révèlent une nouvelle fois que la théorie de Darwin, élaborée dans des conditions scientifiques rudimentaires, est pleine d’erreurs et de mensonges. Les différentes branches de la science ont remis en question la valeur de la théorie de l’évolution. Ceux qui la soutiennent, au nom de la science, ne doivent pas ignorer leur responsabilité dans la défense d’une théorie aussi faible scientifiquement et doivent par conséquent s’en détourner immédiatement.

1. T. D. Hall, Ph.D., “Influence of Malthus and Darwin on the European Elite,”, 1995, http://www.trufax.org/avoid/manifold.html
2. Ibid.
3. Ibid.
4. Peter Kropotkin, Mutual Aid: A Factor of Evolution, 1902, Chapitre 1 ; http://www.spunk.org/library/writers/kropotki/sp001503/ch1.html
5. Bilim ve Teknik, No : 190, 4

http://harunyahya.fr/fr/books/4879/LARME_SOCIALE_DU_DARWINISME/chapter/9543






 

CRANE DE RENARD

Age : 5 à 1,8 millions d’années
Période : Pliocène
Localisation : Asie

Le renard est une espèce mammifère appartenant à la famille des canidés. Le crâne de renard ici représenté date d’environ 5 millions d’années et présente les mêmes traits que les renards de nos jours. Chaque découverte de fossile démolit les croyances évolutionnistes. L’incompatibilité entre les fossiles déterrés et leurs contes oblige les évolutionnistes à inventer de nouveaux scénarios, qui sont cependant immédiatement réfutées. Les évolutionnistes persistent dans leur lutte en vain.
http://harunyahya.fr/fr/books/16839/LATLAS_DE_LA_CREATION___vol3/chapter/9304








http://harunyahya.fr/fr/works/37142/UN-APPEL-A-LUNITE





http://www.audelaexiste.com/

Desktop View